Robert Gauthier

( 1939 - )

Auteur, romancier, scénariste et concepteur publicitaire.

Sa carrière a commencé comme dramaturge avec «Ballade pour un révolutionnaire», première pièce politique au Québec jouée au Gesù en 1965 ainsi qu’à l’Égrégore en 1966. En 1968, il signe la première comédie musicale québécoise «Monica la mitraille» sur une musique de Michel Conte avec Denise Filiatrault dans le rôle titre. Son incursion dans l'univers de la musique lui est bénéfique puisqu’il devient un prolifique parolier à succès.

De 1965 à 1976, il multiplie les titres : Hosanna (Donald Lautrec), Reste à dormir (Renée Claude sur une musique de François Dompierre), J’ai le goût du Québec (Chantal Pary), Un million d’enfants (Mireille Mathieu sur une musique de Paul Baillargeon), l'album Schlack ! de Luc Cousineau (1976) ainsi que de nombreux autres titres chantés par divers interprètes québécois de l’époque.

Parallèlement, de 1973 à 1990, il devient concepteur publicitaire, gravissant les échelons jusqu’au poste de directeur du service de création de l’une des plus grosses agences nationales de l’époque, Vickers & Benson et il écrit la biographie de Jacques Normand (Jacques Normand, l’enfant terrible – Éditions de l’Homme – 1998) qui lui a valu le Grand Prix du livre de la Montérégie en 2002.

Après un séjour au Cameroun en 1987, il revient à l’écriture dramatique en tant que scénariste avec les séries «Au nom du père et du fils» et «Le sorcier». Il est l’un des co-fondateurs du C.E.A.D. (Centre d’Essai des Auteurs Dramatiques) et de l’Association des Auteurs des Laurentides.

Il enseigne également la scénarisation chez Parlimage et au CÉGEP de Saint-Jérôme sous l'égide du Conseil de la culture des Laurentides.

(Biographie publiée avec l'aimable autorisation de M. Robert Gauthier)


Sur le web...

    Non disponible

Discographie...

    Aucun disque


Retour à l'accueil du parolier