Offenbach

( 1969 - 1985 / 2004 - )

Groupe formé de Roger Belval (1972-1977), Denis Boulet (1969-1972), Gerry Boulet (1969-1985), Jean Gravel (1969-1985), Pierre Harel (1970-1974), Bob Harrison (1978-1982), Norman Kerr (1977), Michel Lamothe (1969-1977), Pierre Lavoie (1977-1978), Breen Leboeuf (1977-1985), Pat Martel (1981-1985), Doug McCaskill (1977), John McGale (1978-1985), Gerry Mercer (1980 en remplacement de Bob Harrison au cours d'une tournée européenne) et Jean Millaire (1977).

Offenbach c'est d'abord et avant tout un grand roman d'amour avec les Québecois qui dure depuis plus de 30 ans ! L'aventure a débuté en 1969 lorsque Gérald Boulet et son frère Denis joignent Michel Lamothe et Jean Gravel pour former le "Offenbach Pop Opera" qui deviendra en 1971 "Offenbach Soap Opera" et finalement "Offenbach" en 1972. À ses débuts, le groupe visait le marché anglophone et tentait d'obtenir certains contrats d'enregistrements, mais sans succès. Un cinéaste, Pierre Harel, entend parler d'eux et les approche pour réaliser la musique de son film "Bulldozer". Ils s'entendent si bien qu'Harel devient le chanteur et le parolier du band ! En 1971, Stéphane Venne, alors directeur de la programmation chez les disques Barclay, leur permet d'effectuer l'enregistrement de leur premier album qui contient "Câline de blues" et "Faut que j'me pousse". En 1973, Pierre Harel, avide de sensations fortes, a l'idée de réaliser un spectacle à grégorien à l'Oratoire St-Joseph de Montréal. De ce spectacle naît l'album "St-Chrone-de-Néant", un album expérimental et dont le groupe se servira pour ouvrir quelques portes en Europe. Claude Faraldo entend cet album et offre au groupe d'effectuer une tournée au travers de la France et de filmer le tout. Le film verra le jour en 1974 sous le titre de "Tabarnac" et ne verra jamais le jour au Québec. Au retour du groupe au Québec en 1975, la mode est aux groupes musicaux. La réception étant meilleure, le groupe reste au Québec et produit un nouvel album en 1977 contenant "Chu un rocker" et "Le blues me guette". Cette même année, un scission s'effectue au sein du band… Michel Lamothe et Roger Belval quittent pour se joindre à Corbeau. Breen Leboeuf et John McGale les remplacent dès 1978. En 1979, pour torpiller la monotonie, Gerry monte un projet de fusion de big band et de rock and roll. Celui-ci se concrétisera avec Vig Vogel et naîtra l'album "En fusion" qui est en quelque sorte un album "Greatest hits" revu et corrigé d'Offenbach. De 1980 à 1985, le groupe produit trois autres albums, effectue des tournées à travers le Québec, dont une avec Plume Latraverse en 1981, un voyage en France avec Bernard Lavilliers, un spectacle avec le légendaire Chuck Berry et rempli trois fois le Forum de Montréal (Chose peu commune pour un groupe québécois!). Le groupe se sépare en 1985 pour renaître en 1998 sans grand éclat.

Sites web...
1) Offenbach (Non officiel de François Caissy).
2) Offenbach le groupe québécois (Non officiel).


Discographie...

Offenbach soap opera (1972, Barclay, 80137).
Bulldozer; Câline de blues; Kadrill; High but... low; Mourir d'amour; Moody calvaire moody; No money no candy; Faut que je me pousse.

Saint-Chrone de Néant (1972, Barclay, 80153).
La chacone en sol majeur; Pax vobiscum; Kyrie; Oremus*; Finale d'Edgar*; Dans la chaire (sermon)*; Requiem; Dies irae; Fils de lumière (Évangile)*; Fils de lumière*; Domine Jesus Christie; Cum traderetur-Momento; La marche de peanut*; Rirolarma; Faut que j'me pousse*. (Réédition : 3 juin 2008, ProgQuébec, MPM28 / * Ajouts à la réédition DC)

Bulldozer (1973, Barclay, 80182).
Bulldozer; Hey boss; Magie rouge; Câline de doux blues; Adios Amos; Bulldozer (thème); Solange tabarnac; Marche de peanut; Bataille; Qu'est-ce qui te prend; S.O.S.; Ah comme on s'ennuie; Faut que j'me pousse. Ajout à la réédition DC : S.O.S. (prise alterne); Ah comme on s'ennuie (version longue). (Réédition : 3 juin 2008, ProgQuébec, MPM29)

Tabarnac (1974, London, ADEF 1178).
Quoi quoi; Ether; Dimanche blues; Habitant d'chien blanc; Québec rock; Jam; L'hymne à l'amour; Teddy; Promenade sur mars; Granby; Marylin; Wezo; Ma patrie est à terre; Pourquoi j't'icitte. (Réédition : 7 juin 2011, ProgQuébec, MPM37)

Never too tender (1976, A&M, SP-9025).
Never too tender; Running away; Balls and rods; Edgar; Love in vain; Sad song (When I'm really down); Every day I get the blues; High down.

Offenbach (1977, A&M, SP-9027).
Victoire d'amour; La voix que j'ai; Rêves à Lachute; À l'envers; Dominus vobiscum; Chu' un rocker; Le blues me guette; Le condamné à mort; La jeune lune.

Traversion (1978, Kébec Disc, KDL 963).
Je l'sais ben; Deux autres bières; Les eaux qui dorment; Mes blues passent pu dans' porte; Je chante comme un coyote; Femme qui s'en va; Bye bye; Quand les hommes vivront d'amour; J'ai l'rock and roll pis toé; Ayoye.

En fusion (1980, Spectra, SS-1701).
Ma patrie est à terre; Faut que j'me pousse; Teddy; Câline de blues; À l'envers; Promenade sur mars; Le blues me guette; L'hymne à l'amour. (Réédition : 31 mai 2011, Buzz Records, BUZCD7846)

Rock bottom (1980, Spectra, SS-1702).
Strange time; Takin' you back; Ode to the road; Don't give it up; Georgia on my mind; Ride ride ride; High down; Sad song; Someone on the line; Rock bottom.

Coup de foudre (1981, Spectra, SS-1704).
Palais des glaces; Rock de v'lours; Pourquoi mourir d'amour; À la porte du bonheur; Une fille sans famille; Le bar salon des deux toxons; J'me crinque un blues; Hit an' run; Poison rouge; Ouv'moi ta porte. (Réédition : 31 mai 2011, Buzz Records, BUZCD7845)

Tonnedebrick (1983, CBS, PFC 80077).
Le chat sauvage; Sauve qui peut; Love-addict; Pauvre mari; Zimbabwe; Madame docteur; L'ouragan; Fais-toi une idée; Parano; Le juge et l'assasin; Prends pas tout mon amour. (Réédition : 31 mai 2011, Buzz Records, BUZCD7843)

À fond d'train (1983, CBS, GFC-80086).
Medley; Chien fou; Dis-moi; Ma porte de shed; Marie-Lou; Ayoye; Mes blues passent pu dans' porte; J'ai l'rock and roll pis toé; Rock de v'lours; Les eaux qui dorment; Chat sauvage; Medley; Le train du nord; Le blues de la bêtise humaine; Câline de blues; Let's twist again; Night train; Le train du nord (reprise). (Autres chansons par Plume Latraverse).

Rockorama (1985, CBS, GFC 80103).
La louve; Seulement qu'une aventure; Le diable vert; Coeur en frimas; Taxi rock & roll; Le rock & roll veut ma peau; Poursuivi; Blues en d'sous d'zéro; Intoxiqué d'toi ; L'homme en blanc; Johnny bizarre. (Réédition : 31 mai 2011, Buzz Records, BUZCD7844)

Le dernier show (1985, CBS, GFC 80109).
Ma patrie est à terre; Deux autres bières; Je chante comme un coyote; Hit and run; Femme qui s'en va; Le blues me guette; Georgia; Câline de blues; Seulement qu'une aventure; La louve; Blues en d'sous d'zéro; Poison rouge; Prends pas tout mon amour; Bar salon des deux toxons; Je l'sais ben; Faut que j'me pousse; La voix que j'ai ; Dominus vobiscum; Québec rock; Le juge et l'assassin ; Drum solo; Zimbabwe; Medley.

Offenbach 1-3-5 (1992, BMG, 74321-10293-2, Compilation).
Je n'aime que toi; Le vagabond; Bulldozer; Câline de blues; Kadrill; High but low; Mourir d'amour; Moody calvaire moody; No money, no candy; Faut que j'me pousse; Ether; Dimanche blues; Granby; Maryline; Je l'sais ben; Deux autres bières; Les eaux qui dorment; Mes blues passent pu dans' porte; Je chante comme un coyote; Femme qui s'en va; Bye bye; Quand les hommes vivront d'amour; J'ai l'rock and roll pis toé; Ayoye; Palais des glaces; Rock de v'lours; Pourquoi mourir d'amour; Une fille sans famille; Le bar salon des deux toxons; Hit an' run; Ouv'moi ta porte; Poison rouge; Strange time; Ode to the road; Don't give it up; Georgia on my mind; Ride ride ride; Rock buttom; Habitant chien blanc; Vagabond; La voix que j'ai; I'll keep trying; Running wild in the streets; Why do you hide; La louve; Seulement qu'une aventure; Diable vert; Coeur en frimas; Taxi rock n' roll; Le rock n' roll veut ma peau; Poursuivi; Blues en d'sous d'zéro; L'homme en blanc; Johnny bizarre.

Offenbach 2-4-6 (1992, BMG, 74321-10247-2, Compilation).
La chaconne en sol majeur; Pax vobiscum; Kyrie; Requiem; Dies irae; Domine Jesus Christe; Cum traderetur/momento; Rirolarma; Never too tender; Victoire de l'amour; La jeune lune; Rêve à Lachute; Le durge; Matador; Johnny's venture; Ma patrie est à terre; Faut que j'me pousse; Teddy; Câline de blues; À l'envers; Promenade sur mars; Le blues me guette; L'hymne à l'amour; High down; Everyday I get the blues; Sad song; Duke's shuffle; Georgia on my mind; Chu un rocker; Prends tout mon amour; Sauve qui peut; Love-addict; Fais-toi une idée; Zimbabwe; Madame docteur; Pauvre mari; Le juge et l'assassin; J'ai l'rock and roll pis toé; Rock de v'lours; Les eaux qui dorment; Le chat sauvage; Medley; Hell in high heels; Diable vert; Le rock and roll veut ma peau; Hymne à l'amour.

Les incontournables : Rock de v'lours (1995, BMG, 74321-32565-2, Compilation).
Seulement qu'une aventure, Quand les hommes vivront d'amour; Taxi rock n roll; Je chante comme un coyote; Love-addict; Rock de v'lours; Prends pas tout mon amour; Ode to the road; Poison rouge; Chat sauvage; La louve; Porte bonheur; Diable vert; Pourquoi mourir d'amour; La voix que j'ai; Georgia on my mind.

Les incontournables : Blues (1996. BMG, 74321-38040-2, Compilation)
Ayoye, Mes blues passent pu dans' porte; Everyday I get the blues; L'ouragan; J'me crinque en blues; Georgia on my mind; Câline de blues; Palais des glaces; Someone on the line; Blues en d'sous d'zéro; Hit and run; Strange time; Parano; Le bar salon des deux toxons; Dimanche blues; I'm a rocker.

Les incontournables : Rock (1997, BMG, 74321-45380-2, Compilation).
Le rock n roll veut ma peau; Je l'sais ben; Madame docteur; Une fille sans famille; Poursuivi; Coeur en frimas; Zimbabwe; Deux autres bières; Rock bottom; Intoxiqué d'toé; Fais-toi une idée; Les eaux qui dorment; Le juge et l'assassin; Pauvre mari; Femme qui s'en va; J'ai l'rock n' roll pis toé.

Les incontournables : En fusion avec Vic Vogel (1998, BMG, 74321-56569-2, Compilation).
Ma patrie est à terre; High down; Le blues me guette; Faut que j'me pousse; À l'envers; Promenade sur mars; Everyday I get the blues; Sad song; Duke's shuffle; Teddy; Câline de blues; Chu un rocker; L'hymne à l'amour; Vagabond.

Les plus grands succès (1999, BMG, No. de série non disponible, Compilation).
J'ai l'rock and roll pis toé; Deux autres bières; Bye bye; Ayoye; Je chante comme un coyote; Mes blues passent pus dans' porte; Ride, ride, ride; Promenade sur mars; Câline de blues; Faut que j'me pousse; Rock de v'lours; Prends pas tout mon amour; Georgia on my mind; Les eaux qui dorment; Le chat sauvage; La voix que j'ai; Seulement qu'une aventure; La louve; Poison rouge.

Nature (2005, Zone 3, ZCD1052).
Ma patrie est à terre; Rock de v'lours; Ayoye; Taxi rock and roll; Les eaux qui dorment; Promenade sur mars; Je l'sais ben; Mes blues passent pu dans porte; Seulement qu'une aventure; Deux autres bières; Chu un rocker; La louve; L'amour est cruel.
(Album fait avec Martin Deschamps)

L'ultime Offenbach (30 octobre 2007, Helena, HEL23375, Compilation).
J'ai l'rock'n roll pis toé; Deux autres bières; Bye bye; Je chante comme un coyote; Mes blues passent pus dans porte; Ride ride ride; Promenade sur mars; Câline de blues; Faut que j'me pousse; Le blues me guette; Rock de v'lours; Prends pas tout mon amour; Georgia on my mind; Les eaux qui dorment; Le chat sauvage; La voix que j'ai; Seulement qu'une aventure; La louve; Poisson rouge; Palais des glaces; Le juge et l'assassin; Zimbabwe; Je l'sais ben; Quand les hommes vivront d'amour; Taxi rock'n roll; Strange time; Someone on the line; Le bar salon des deux toxons; Hit and run; Ayoye; Le rock'n roll veut ma peau; Diable vert; Ode to the road; Ma patrie est à terre; Teddy; Chu un rocker; Québec rock; L'hymne à l'amour.

Les jalouses du blues (8 février 2008, EDC Musique, EDC23497).
Je l'sais ben (Melissa Auf Der Maur); Rock de v'lours (Angel Forrest); Deux autres bières (Johanne Blouin & Elizabeth Blouin-Brathwaite); Faut que j'me pousse (Martine St-Clair); Je chante comme un coyote (Marie-Chantal Toupin); L'amour (Kim Richardson); Blues en d'sous d'zéro (Patsy Gallant): Le blues me guette (Johanne Blouin & Elizabeth Blouin-Brathwaite); Les eaux qui dorment (Marie-Pier Perreault); Blues du hit and run (Nancy Martinez); Mes blues passent pu dans porte (Alys Robi); Câline de blues (Les Jalouses du blues). (Disque hommage au groupe Offenbach)

Nos stars chantent le blues à Montréal
(21 juin 2010, Spectra Musique, SPECD-7819).
Dimanche blues (version inédite en spectacle en 1976). (Autres titres par divers interprètes)


Retour à l'accueil du parolier