Maximilien

Auteur, compositeur et interprète.

De son éducation dans une famille « peace and love », Maximilien a gardé des valeurs avant-gardistes, un goût pour les idéologies anticonformistes et une attirance pour la vie bohème au sens noble et artistique du terme. Après avoir étudié aux États-Unis, Maximilien se retrouve à Vancouver où la musique prend réellement place dans son univers. De retour au Québec, il poursuit ses études en droit et en thanatologie, mais ses stages au palais de justice et au laboratoire des pompes funèbres n'ont pas raison de lui ni de son goût pour le rythme, le son et le tempo. Un choix de vie s’impose, et c’est la musique qui gagne la partie.

Pendant trois ans, Maximilien va alors parfaire sa culture et sa voix en interprétant les répertoires des grands de la chanson francophone d’hier et d’aujourd’hui, Brel, Ferland, Goldman, Charlebois, Plamondon, etc. Il aime le plaisir grisant de la scène, le pouvoir énergisant du micro, l’énergie salvatrice des notes et des accents qui hypnotisent le public. Il aime aussi les Bowie, Moby, Mirwais, Madonna, Beatles et Bjork qui ont su sortir des sentiers battus pour provoquer des ruptures et créer des mouvements musicaux. Peu à peu surgit dans la tête de Maximilien l’idée de faire lui aussi son chemin, sa marque... et son propre album.

Il s'isole quelque temps pour écrire et composer. La collaboration d'auteurs et de compositeurs partageant la même vision que lui viendra parfaire ses oeuvres : Geneviève Lapointe et Nicole Beausoleil se greffent ainsi au projet. Cherchant à marier l'électronique et l'acoustique avec des textes originaux qui lui collent à la peau, il doit trouver le réalisateur qui saura rendre justice à son projet. Il rencontre alors Jeff Grenier, anciennement du groupe anglophone Refuel. La rencontre est déterminante.

Jeff saisit rapidement l'univers et l'atmosphère que Maximilien veut donner à ses chansons. Treize titres voient le jour dont plusieurs portent sa signature. L'album «Je suis mort» est né. Travail de création et de détermination, le disque se révèle conceptuel, original, unique.

(Biographie publiée avec l'aimable autorisation de monsieur Daniel Gingras, gérant de Maximilien)


Sur le web...

  1. Maximilien (Site officiel)

Des paroles ?

  1. Auto (Mon)
  2. Beatniks (Les)
  3. Drôle de moi
  4. Embrasse-moi
  5. Grand tourmenté (Le)
  6. Imbécile
  7. Je suis mort
  8. Si tu me dis...
  9. Tournant des au revoir (Au)
  10. U by my side
  11. Vers la lumière
  12. Viens bouger

Discographie...

Je suis mort (2006, MASSIMO MUSIK-7, MMCD3111).
Je suis mort; Mon auto; U by my side; Viens bouger; Drôle de moi; Si tu me dis...; Embrasse-moi; Imbécile; Le grand tourmenté; Au tournant des au revoir; Les Beatniks; Vers la lumière; Je suis mort "remix". (Publication : 15 août 2006)


Retour à l'accueil du parolier