Les Saint.Antoine

Duo formé de Racine et Luigi.

L’une est passionnée, artiste et photographe, l’autre est fou de musique, batteur et guitariste. Les destins de Racine et Luigi Sant Antonio se sont croisés au printemps 1979. L’une et l’autre, amoureux, ne se quitteront plus et formeront un couple soudé, moderne, égalitaire. Au fil des ans et des voyages en Jamaïque, le couple développe l’envie de créer une musique et une expression propre à eux-mêmes. Racine explore sa voix, se révèle musicienne et remplit des carnets d’idées. Luigi se sent habité de rythmes instinctifs et d’envolées musicales originales. Les deux êtres inséparables deviendront les Saint-Antoine, duo d’auteurs-compositeurs-interprètes.

Ensemble, ils bâtissent un studio d’enregistrement privé qu’ils baptisent Le Temple, antre de création où ils passeront la majorité de leurs temps libres. Les séances de travail sont fructueuses,conviviales et nombreuses pour en arriver à développer une énergie particulière, un son personnel que le duo nommera DropMusic, appellation originale qui leur inspirera également le nom de leur étiquette indépendante. Leur style musical, le DropMusic, témoigne de leur liberté de création, mélange d’improvisation et de rythmes urbains.

En leur musicalité, on reconnaît aussi des influences reggae et des réminiscences des années 70. C’est qu’en ces belles années, Luigi connut ses premières heures de gloire. Tout jeune, il accompagne à la batterie les sets live de plusieurs artistes québécois de l’heure, que ce soit, Robert Charlebois, Nanette ou encore Boule Noire, pour n’en nommer que quelques–uns; il est l’un des batteurs professionnels les plus prisés de cette époque. Un des souvenirs les plus forts de sa carrière est la tournée Express Festival, une tournée célèbre qui dura 14 jours, où il traversera le Canada à bord d’un train, accompagnant Charlebois et côtoyant des musiciens de la trempe des Janis Joplin, des groupes Grateful Dead ou The Band.

Aujourd’hui, Luigi Sant Antonio balance les beats sur ses tambours technologiques avec le même talent brut qu’il avait découvert chez lui et exploité dès l’âge de 14 ans . Autodidacte, la musique est, pour Luigi, une attitude naturelle, un don en quelque sorte. Son aisance exceptionnelle à la guitare ou à la basse puise à même cette capacité de laisser jaillir inopinément ses pulsions créatives. Ce sont ces qualités innées de musicien qui l’ont mené à se retrouver aux commandes de sa console pour réaliser la majorité des lignes instrumentales et les arrangements de l’album.

De son côté, Racine écrit les paroles, compose les mélodies, peaufine les musiques avec Luigi et interprète les chansons. Elle joue du synthé, de l’harmonica, des percussions et touche un peu à tous les instruments. Racine est une chanteuse anti-conformiste et originale qui a de grandes capacités de jeu et de création. Une femme pour qui la voix n’est pas une performance mais une expression de l’être. C’est une artiste engagée qui a des valeurs bien campées qu’elle transmet dans des textes simples mais percutants. Elle parle d’amour, du quotidien, de la conscience, des problèmes sociaux, de l’environnement. Sur scène, elle déploie beaucoup d'énergie, elle est débordante de vitalité qu’elle doit, d’ailleurs, à une sacro-sainte alimentation bio. Son charisme et sa sensualité autant que ses prises de position lui font incarner une féminité pleine d’assurance.

Les Saint.Antoine mélangent allègrement instruments acoustiques, électriques et électroniques. Ils parviennent à un équilibre, voire une chimie entre programmations et instruments live. Les Saint.Antoine ont choisi de ne pas se restreindre à certaines techniques et de s’en approprier plusieurs, pour restituer une image éclectique et saisissante du monde.

Encouragés par la réaction de leur entourage, à l’écoute de leurs pièces, les Saint-Antoine décident de se produire eux-mêmes. Durant l’année 1998, la chance leur sourit avec la sortie d’un premier titre, un Maxi où figure la chanson "Little Girl" qui leur vaudra une place au top 10 sur le palmarès radio. La chanson à succès demeure le coup de coeur sur une radio en France ainsi que sur le site internet de celle-ci pendant plus d’une année.

Ils se produisent en public pour la première fois au Café Campus. L’auditoire accroche dès le début, avant tout parce que Les Saint.Antoine sont authentiques, différents des groupes communément diffusés sur les ondes. Leur premier album éponyme Les Saint.Antoine, lancé en septembre 2004, est soutenu par un premier spectacle autogéré sur la scène du Lion D’or. Leur répertoire se compose uniquement de titres originaux, francophones ou anglophones. Leur disque, en français, combine une écriture mélodique et un travail rythmique fouillé associant des sonorités acoustiques naturelles (batterie, chant lyrique, basse, guitare) à d’intrigantes boucles et programmations électroniques. Une liberté qui, du projet de recherche à l’édition, se décline avec efficacité et simplicité.

En 2006, Les Saint.Antoine présentaient dans le cadre des Francofolies de Montréal un spectacle électrisant où ils se produisirent, accompagnés d’une formation de trois musiciens et d’une choriste. Et comme la belle complicité du couple dans la vie se répercute aussi sur scène, ce spectacle généreux première d’une tournée prévue au cours de l’année 2007, se veut la promesse de moments intenses et savoureux. Un véritable régal musical!

(Biographie publiée avec l'aimable autorisation de Racine)


Sur le web...

  1. Les Saint-Antoine (Site officiel)

Des paroles ?

  1. Au pied de la lettre
  2. Aux portes du bonheur
  3. Est-il vrai ?
  4. Imagination en l'air
  5. Little girl
  6. Mots up side down (Des)
  7. Number one
  8. Président
  9. Te protèges-tu ?
  10. Tout simplement

Discographie...

Les Saint.Antoine (2004, Drop Music sound).
Number one; Des mots up side down; Tout simplement; Président; Imagination en l'air; Aux portes du bonheur; Est-il vrai ?; Te protèges-tu ?; Little girl; Au pied de la lettre; Love me baby; Focus. (Publication : 2 septembre 2004)


Retour à l'accueil du parolier