Joël Gari

(1975 - )

Auteur, compositeur et interprète.

Né à Mercier, sur la rive sud de Montréal, Joël Gari accompagne les jours de sa jeunesse par une trame sonore hétéroclite, constituée de masses de chansons québécoises et françaises, puis de musiques du monde, de rock et de blues avec lesquels il apprend à rêver et à jouer de la guitare. Il forme, avec son frère aîné, un duo qui lui donne le goût de la scène. Il poursuit des études en musique populaire au CÉGEP St-Laurent, touchant guitare jazz, piano et percussions. Lecteur, ce grand jack s’abreuve de philosophie et des road books de Jack Kérouac, Jacques Poulin et Henry Miller.

Le besoin de s’exprimer est fort et Joël se met bientôt à l’écriture de chansons, textes et musiques, tentant de trouver de nouvelles façons de faire, jetant un regard oblique sur ce qui l’entoure, le touche. Cet art, il le peaufine avec des artistes reconnus comme Robert Léger, Geneviève Paris, Louise Forestier, Stephen Faulkner et Marie-Claire Séguin. Ce faisant, il forge son jeu scénique désinvolte de café en bistro, à Montréal et aux environs, où l’on découvre ses chansons.

En juin 1999, Joël Gari participe au Festival de la chanson de Tadoussac, où on lui réserve un accueil des plus chaleureux. Le prix Télé-Québec, remporté à lors de la finale du Festival en chanson de Petite-Vallée en 2002, lui permet de tourner un premier vidéoclip pour la chanson Faut rêver avec le populaire réalisateur François Blouin. Durant cette période, Mets l’volume à donf, extraite d’un premier mini-album, s’accroche au palmarès francophone de CIBL FM pendant plus de 10 semaines.

En 2005, il termine la production de son premier album, entouré d’une équipe de collaborateurs chevronnés (François Richard, Vincent «Freeworm» Letellier, Carl Bastien). L’album Éviter la nuit (sortie juin 2006) propose une chanson québécoise contemporaine et séduisante. Dirigeant l'auditeur vers une certaine intériorité, on est loin d'une chanson fast-food qui reste en surface. Joël Gari est un artiste affranchi qui nous propose l’émergence d’un son nouveau. Dans la réalité de la création, il mène son quotidien de musicien en quête d’équilibre, cherchant les courants ascendants.

(Biographie publiée avec l'aimable autorisation de monsieur Joël Gari)


Sur le web...

    Non disponible

Des paroles ?

    Aucun texte disponible

Discographie...

Éviter la nuit (2006, Grand Jack Productions, GJP001).
Triplex; C'est pour ça...; Paradis infernal; Éviter la nuit; Emporte-moi; Long road; L'hôtel; La vie est short; Noctis floris.

Festival en chansons de Petite-Vallée - 20 ans
(2002, Productions de l'Onde, PDLCD-7118).
Si bien. (Autres titres par divers interprètes)


Retour à l'accueil du parolier