Aquaplane

( 2003 - )

Groupe formé de Maxime Moranville, Bruno Moranville, Nicolas Jarret, Daniel Moranville.

Avant d’en arriver à la formation officielle du groupe Aquaplane, bien des années de musique, de spectacles et de création se sont succédées.

Dès leur jeune âge, les frères Maxime et Bruno Moranville s’intéressent à la musique. Ils établissent leur quartier général à la maison familiale, transformant le sous-sol en lieu de pratique où trônent guitares, batterie et partitions musicales. Vers l’âge de 13 ans, Maxime manie très bien les baguettes alors que Bruno, un peu plus jeune, gratte déjà les cordes. C’est l’époque des spectacles amateurs devant… quelques voisins. Maxime a la piqûre. Il veut former un groupe au plus vite.

Maxime et Bruno forment divers groupes d’interprétation. Ceux-ci portent entre autres les noms de Big Empty et de No Code qui devient, au fil des mois, un spectacle hommage à "Pearl Jam". Et finalement Overview, un groupe fortement influencé par la scène musicale de Seattle et des classiques du rock tel "Led Zeppelin". La mise sur pied de ce dernier groupe est l’occasion pour le batteur Nicolas Jarret de se joindre à l’aventure.

Arrive le moment où les trois acolytes souhaitent se concentrer sur leur musique. Encouragés par le succès obtenu à travers la province, ils délaissent l’interprétation au profit de compositions. Désireux de faire carrière du côté anglophone, le groupe se nomme dorénavant Soulsquare et enregistre un premier album en 2002. Produit de façon indépendante, le disque trouve preneurs lors des spectacles. Pendant quelques temps, ils envisagent même s’établir à Toronto.

Constatant que leurs amis, fans et contacts sont au Québec, les musiciens décident d’y rester et de tenter le tout pour le tout du côté francophone. Le déclic se produit lorsque Maxime compose la pièce "Juste". Dorénavant, ils marient leur musique à leur langue maternelle. Les gars traduisent certaines de leurs compositions anglophones en continuant d’oeuvrer sous Soulsquare jusqu’à ce que l’évidence les rattrape : leur nom de scène n’est plus représentatif de ce qu’ils sont.

Étant tous des amateurs de sports aquatiques, le groupe opte pour Aquaplane, une sonorité qui plaît. C’est à ce moment qu’arrive en scène Daniel, le plus jeune frère Moranville. En plus d’avoir passé de longues heures à regarder ses aînés jouer, Daniel a poursuivi des études primaires dans une école de musique, notamment en piano. Il occupe maintenant le poste de bassiste.

Une première maquette des chansons francophones d’Aquaplane est produite. Cette carte de visite leur ouvrira les portes de Tacca Musique où logent déjà France D’Amour, Dumas, Charles Dubé, Antoine Gratton et Jorane. À l’automne 2004, Aquaplane partage son temps entre la scène et le studio. Le quatuor assure les premières parties de la tournée québécoise d’Andrée Watters et enregistre son premier album avec Dany Legendre (La Chicane). La formation nous propose à l’hiver 2005 son premier extrait radio : "Le vent dans les voiles" connaît un succès immédiat. S’en suit en avril l’album éponyme, inspiré d’aventure et de liberté. Bienvenue à bord!

(Biographie publiée avec l'aimable autorisation de monsieur Pierre-Luc Durand de Tacca Musique)


Sur le web...

  1. aquaplane ))) (Site officiel)
  2. Québec Info Musique - AQUAPLANE

Discographie...

La tête à l'eau (4 mai 2010, Marée-Haute, PMH23889).
Neptune; La tête à l'eau; Sans image; Rester fort; Encore une fois; Les étoiles; Rêver longtemps; Ceux qui se taisent; Ne t'endors pas.

Couper les circuits (1er mai 2007, Marée Haute, PMH23361).
Entrez; Nuit cosmique; Libérez ma place; Demain; À la une; Arythmie; Programmer lentement; Non, jamais; Tant d'idées; Pesanteur; Ecchymose; J'y reviens; Tout meurt; La mienne.

Aquaplane))) (19 avril 2005, Tacca Musique, TACD4534).
Où on est libre; Bruit; Le vent dans les voiles; Fragile; Tu m'as laissé; Le vert est vert; Silence; Suivre son cours; Retour sur terre; Juste; Ce soir; Au revoir.


Retour à l'accueil du parolier