Andrée Watters

(1983 - )

Auteure, compositrice et interprète.

Ferré l’a chanté, vingt ans c’est l’heure de l’éveil, du branle-bas de combat. Andrée Watters en est la preuve vivante. À vingt ans, les yeux pétillants d’intelligence, cette jeune auteure-compositeur-interprète affiche une gracieuse confiance en l’avenir. Et pour cause : son premier album, simplement intitulé AW, voit le jour après trois ans de gestation. Trois années d’apprentissage, de studio, d’écriture et de réécriture, qui ont filées vitesse grand V pour la jeune native de Québec.

Ses débuts professionnels s’effectuent à l’âge de quinze ans lorsqu’elle participe à la comédie musicale « Noël à Québec ». À 17 ans, elle quitte sa ville natale pour s’installer à Montréal afin de travailler en studio. Elle y réalise de nombreux « jingles » radio et participe comme choriste-soliste au tube « Wrap le rap » des Mecs Comiques. En parallèle, elle débute une intense collaboration avec Fred St-Gelais au Studio La Chambre. Tous les week-ends, enfermée dans le studio, elle interprète des chansons composées pour elle. Elle assiste à toutes les étapes de la réalisation son premier album, approuve le choix des échantillonnages, propose des sonorités, veille à ce que la chanson corresponde bien à ce qu’elle entendait lors de l’écriture. Les musiques lui vont à ravir : mélodies accrocheuses comme l’étincelle de son regard, guitares « garage » décapantes pour la fougue de ses vingt ans, échantillonnages enrobants qui inscrivent ses chansons dans les courants actuels de la pop mondiale.

« Tu ne peux pas tricher lorsque tu chantes tes propres mots, c’est de toi qu’il s’agit » conclue-t-elle. Ses textes, ils parlent d’amour, de différentes façons, des histoires vécues et d’autres tirées des ses observations. Un thème qui s’est imposé par son universalité et du fait qu’il traverse le temps. Le temps. Voilà en quelque sorte ce qui obsède Andrée Watters. « Si j’ai un message à transmettre avec cet album, ce serait : réveillez-vous ! La vie est courte… ». S’accomplir, éviter les écueils de la routine, oser plonger, Andrée Watters n’est pas spécialement pressée mais sa soif d’apprendre, son envie de dire, la pousse tous les jours un peu plus loin sur le chemin qu’elle a choisi : la musique.

(Biographie publiée avec l'aimable autorisation de Mike B. des Productions MAF).

Sites web...
  1. Andrée Watters (Site officiel)
  2. Québec Info Musique - Andrée WATTERS
  3. Vik Recordings


Discographie...

A.W. (20 mai 2003, BMG, 74321934852).
Cent ans; Dépendre de toi; Si exceptionnel; Ne reste pas; Désert; Temps; Ici je suis de trop; Exister à l’envers; J’t’aimerai quand même; Enfer; Toute seule sur mon vieux divan.

À travers (14 juin 2005, Vik Recordings, 82876704072).
Laisse la pluie; L'ange perdu; Ma face cachée; Ce que je perds; La seule; À travers moi; Décembre; Tu pars; Rien à perdre; Enterrée; Facile à dire; C'est à toi.

Dracula - Entre l'amour et la mort (23 août 2005, Disques Artiste, AR-CD-124).
Cruelle et tendre Mina (avec Bruno Pelletier); Ce que je vois (avec Gabrielle Destroismaisons, Daniel Boucher, Pierre Flynn et Sylvain Cossette); Urgence.
(Autres titres par divers interprètes)

Minuit (29 avril 2008, Vega Musique, VEGA23615).
À distance; Dites-moi; J'ai voulu; Minuit; S'il te reste; Tout de moi; De l'amour pour toi; Garde tes larmes; Le tour du monde; Si je pouvais savoir.

Tout de moi (19 avril 2011, S7 Productions, S7P23997, Compilation).
Tout de moi; Minuit; À distance; Le tour du monde; Qui je suis; À travers moi; Laisse la pluie; Dépendre de toi; Si exceptionnel; Émerveille-moi.

Country rock (6 septembre 2011, S7 Productions, S7P24038).
Émerveille-moi; One day; Ma liberté; Sans toi; Tu peux m'oublier; Plus rien; Une photo de toi; Avant ton départ; Souvenirs.


Retour à l'accueil du parolier