Alexandre Zelkine

(1938 - )

Auteur, compositeur et interprète.

Né à Lyon en France d’un père russe et d’une mère française. Il s’est inscrit à l’école de photographie ainsi qu’au conservatoire de musique où il a apprit à gratter la guitare d’une façon extraordinaire. Doué d’un sixième sens pour les langues (il en parle sept), il s’est bâti un répertoire varié où le folklore a pris une grande place. Au cours de sa carrière, il a parcouru les Balkans, passé deux ans et demi en Israël, plus d’un an à New York et s’est établi à Montréal en janvier 1966. Dès son arrivée, il a impressionné le public du Patriote grâce à ses interprétations d’airs folkloriques et ce, en quatorze langues !

(Merci à M.Sylvain Michaud pour cette mini-biographie)

Aucun texte disponible

Discographie...

Russian folk songs (Avril 1965, Audio Fidelity, AFLP 2137).
Iehali Tsyganie (The gypsies' journey); Partizanskaia Boroda (The partisan's beard); Stakantchiki (The little glasses); Pechavech (Near the forest); Midnight in Moscow (Moscow evenings); Tchoubtchik (The Forelock of hair); Yablochka (Little apple); Bublishki (The little cakes); Rioumka Vodki (A glass of Vodka); Loutchina (The torch); Katioucha; Razgavor (Conversation); Polso (It was no worthwhile to fall in love); Gari ! Gari ! (Burn ! Burn ! Gypsy love); Stary Izvostchik (The old hack driver's song); Shto Mniegorie ? (Why should I be sad ?).

Alexandre Zelkine (Juin 1966, Capitol, ST-70.002).
Hey daroma; À la Roquette; Si me quieres escribir; Oyf die grine felde velde; La route lointaine; La lune brille (instrumental); En route!; Verligodin; Orah bamidbar; Hulyet kinderlah; Duerme negrito; Nuit et brouillards.

Alexandre Zelkine vol. 2 (Avril 1967, Capitol, ST-70.010).
Aravah; Johnny; El paso del Ebro; Sylvestric; Chanson du vieux marin; Le rabbin; Mon vieux François; Sixteen tons; Les chemins; Moshe; Les essieux de la charette; Polka sibérienne.

Alexander Zelkin sing Meadowland & other Russian songs, old & new
(1969, Monitor, MFS 703).
Lyuba; Starinyi vals (Old waltz); Polyushko-Polye (Meadowland); Pyesnya druga (Song of a friend); Kak u duba starovo (By the old oak tree); Kogda ya pyan (When I am drunk); Malchishka (The young lad); Vot mchitsa troika (The coach is racing); Tachanka; Lyubimyi gorod (Beloved city); Provozhaniye (Strolling home); Vasilyochki (Cornflowers); Na solnechnoi polyanoochke (On the sunny meadow).

La belle province : Québec (Juin 1970, Monitor, MFS 714).
Le dévidoi; C'est dans le mois de mai; Les Raftsmen; Les trois hommes noirs; I went to the market; À la claire fontaine; Ah, si mon moine voulait danser; V'la le bon vent; Simone; Ballade de Louis Riel; Envoyons de l'avant; Au chant de l'alouette; Je n'ai pas de barbe au menton. (Album fait avec Denise Bérard)

Pessimiste (1973, United Artists Records, UALA-164-F).
Louis Cyr; Cruel war; Kalada Duda; Come away, Melinda; Minerito Potosino; Chant du ghetto de Varsovie; Sac-en-papier; S'ils t'avaient demandé; Marcie; Preguntitas sobre dios; Orchah ba midbar; Vivre mille ans.

L’otage (1974, United Artists Records, UALA 336G)
Pessimiste; La légende; L'école; Chacarera; Som Seguin; L'otage; Abel, Caïn, mon fils; I'm my own grand-pa; Il est grand temps; Ma peine n'est pas grande; Chauviniste mâle.


Retour à l'accueil du parolier